Le maître de la basse.

Brandino ( Kevin Charles Brandon )

Kevin est né à Compton, Californie de parents aimants, dans une famille talentueuse provenant de villes réputées pour la richesse de leur diversité musicale telles Chicago en Illinois et La Nouvelle Orléans en Louisiane.

Il naît avec un pied-bot et un déplacement de la hanche. Toutefois, il ne laisse pas cette condition le décourager de poursuivre sa passion pour la musique ni tarir son enthousiasme pour la vie. Le fait d’avoir rencontré Louis Armstrong à un de ses concerts l’a inspiré tout au long de ses jeunes années.

Kevin est un autodidacte qui aime jouer plusieurs instruments. Dès l’age de 4 ans, il joue le piano de sa sœur et à 7 ans il essaie le saxophone de son frère. On lui reconnaît un don pour la musique.  À l’age de 9 ans, son père lui suggère de choisir un instrument et de s’y consacrer.

Kevin voulais jouer de la batterie, mais, du à son handicap, son père lui déconseille craignant un éventuel découragement. C’est alors que son grand frère,  membre d’un groupe musical, persuade son cadet de jouer de la basse électrique dans son groupe qui cherchait un bassiste. 

À Noël de la même année, Kevin reçoit sa première basse, une basse St-George obtenue dans un échange. Son frère lui enseigne les rudiments et les techniques de base à l’instrument. Par la suite, Kevin se débrouille par lui-même.

Il a écouté une variété de styles musicaux tels ceux de  Nat King Cole, Frank Sinatra, le swing des Big Band, la musique classique, le Rhythm and Blues, le soul et le rock.

À cette période, les systèmes de son stéréo n’existaient pas, ni la haute technologie digitale telle que  nous la connaissons aujourd’hui. Il n’y avait que les disques vinyle et les tables tournantes. Conséquemment, plusieurs notes de basse étaient difficiles à entendre. Ainsi, Kevin se penche au dessus de la table tournante,  pour entendre les notes de basse des chansons qu’il devait jouer pour le groupe de son frère.

À 13 ans, il débute son apprentissage musical formel à la flûte avec Milton Hall de Watts, CA. C’est aussi à ce moment qu’il débute à la contrebasse avec M. Hamilton aussi de Watts, CA. Il poursuit ceci tout au long de son secondaire.

À l’école secondaire Pius the Tenth High School, Kevin apprend à lire la musique dans deux clés. La flûte en clé de sol et la basse en clé de fa. Il étudie l’harmonie, la musique traditionnelle du 20e siècle, le contrepoint et suit d’autres cours de musique. De plus, il joue avec la prestigieuse all-city Pico Riveria Stage Band, lui donnant l’expérience et le compréhension du rôle de bassiste dans un Big Band. Ce groupe gagne plusieurs prix, incluant les compétitions du Hollywood Bowl trois années consécutives. Dans ce même groupe, Kevin reçoit le prix de soliste jazz aux compétitions Orange Coast College Jazz Band.

Après avoir gradué de l’école Pius the Tenth High School, Kevin se mérite une bourse d’étude de l’Université de Southern California. Par contre, son amour pour le jazz le force à décliner. Toutefois, il s’enrôle aux collèges Cerritos et Long Beach, réputés pour leurs programmes de jazz.

Peu après, son désire de jouer professionnellement ainsi que la chance de jouer avec l’orchestre Tommy Dorsey, le transporte à  New York.

Après un court passage dans l’orchestre Tommy Dorsey, il retourne à Los Angeles. Là, il retourne à sa formation à la contrebasse classique et étudie avec les bassistes renommés: David Borkenhagen, Nathaniel Gangursky, Ami Porat. Il devient aussi le protégé de Barry Lieberman de l’Orchestre Philarmonique de Los Angeles.

Durant son passage avec l’Orchestre Symphonique Bellflower, Kevin  termine ses études à l’Université de Long Beach.

Sa carrière monte en flèche. Kevin est maintenant devenu un bassiste/producteur hors pair sur la scène musicale. Aujourd’hui, il a beaucoup de succès en travaillant avec plusieurs des plus grands artistes ayant endisqué, artistes variés et musiciens du monde. Il est aussi impliqué dans une panoplie d’événements de l’industrie du disque/musique, divertissement, télévision, multimédia, mise en page web et film. En 2004, l’association nationale de l’industrie du disque lui a remis un double Grammy pour son professionnalisme musical et sa participation à "Album of the Year " et "Best Rap Album "de 2004 intitulé “Outkast”.